Archives de catégorie : Billets

L’âge d’or de la satire en France et en Angleterre (XVIIe-XVIIIe siècles)

Journée d’étude en ligne organisée par l’université de Rouen Normandie le 10 décembre 2020

Organisateurs: Laurence Macé, Marc Martinez, Tony Gheeraert

La journée était proposée dans le cadres des Agrégations d’anglais et de lettres, avec le soutien des laboratoires ERIAC et CEREdI. Elle s’est tenue le 10 décembre 2020, en direct sur Youtube, avec possibilité d’intervention avec les orateurs par chat. Elle restera disponible quelque temps en différé.

Argument

La première modernité en Europe fut un âge d’or de la satire : l’époque dite “classique” en France, marquée par Boileau, et “néo-classique” en Angleterre, avec Dryden puis Pope, produisit les grands chefs-d’œuvre de la satire régulière en vers (formal satire) inspirée par les maîtres antiques, Horace, Perse et Juvénal. Mais au triomphe succéda la disgrâce : la virulence, les attaques ad hominem, la stérilité présumée de satires vite considérées comme de simples libelles, provoquèrent le déclin du genre satirique, sans que s’éteignît pourtant le mode satirique, susceptible de contaminer toutes les formes. Si, au XVIIIe siècle en France, Voltaire s’imposa comme le maître absolu dans ce registre, l’Angleterre ne fut pas en reste : outre-Manche, la peinture au vitriol des Yahoos, par Jonathan Swift, prolonge avec brio la veine anti-humaniste habituelle dans la satire, et atteste de vraies continuités par-delà les différences génériques, les périodes historiques, et l’éclatement géographique.

C’est cette histoire de vie, mort et métamorphose de la satire sur laquelle nous nous proposons de nous pencher, en marge des programmes d’Agrégation 2021 de Lettres (Boileau, Satires ; Voltaire, Zadig, Candide, l’Ingénu) et d’Anglais (Jonathan Swift, Gulliver’s travels)

Bibliographie  : Sophie Duval, Marc Martinez, La Satire, Armand Colin, coll. U, 2000.

Carnet en ligne: boileau.hypotheses.org

Programme

09h00 : Accueil

La pression des modèles antiques

Présidence : Xavier Bonnier, Université de Rouen Normandie

09h15 : Mélanie Lucciano (université de Rouen Normandie), « Socrate et les satiristes latins »

09h55 : Isabelle Gassino (université de Rouen Normandie), « La satire dans l’Antiquité: l’exemple de Lucien de Samosate »

10h35 : Pause

L’âge d’or de la satire (1)

Présidence : Laurence Plazenet, université Clermont Auvergne

10h50 : Clémentine Bénard (ERIAC), « La satire chez John Donne »

11h30 : Pascal Debailly (université Paris Diderot – Paris VII), « Boileau et la satire noble »

12h15 : Déjeuner

L’âge d’or de la satire (2)

Présidence : Pascal Debailly, université Paris Diderot – Paris VII

13h45 : Tony Gheeraert (université de Rouen Normandie), « Boileau, dernier fou du roi »

14h25 : Laurence Plazenet (université Clermont Auvergne),    « Moquerie et morsure: Racine satirique »

15h05 : Pause

De l’épuisement d’un genre au triomphe d’un registre

Présidence : Anne Besnault, Université de Rouen Normandie

15h20 : Marc Martinez (université de Rouen Normandie),  « Poétique de la satire : Gulliver’s Travels et les théories anglo-saxonnes »

16h00 : Laurence Macé (université de Rouen Normandie), « La satire chez Voltaire »

16h40 : Pause

17h00 : Melissa Richard (université de Rouen Normandie), « La satire chez Swift »

17h30  : Conclusions et clôture de la journée